FR
Marco der Pole
ul. Sarego 22/3
31-047 Kraków, Polen
tel: +48 12 430 21 17
e-mail: office@marcoderpole.com.pl
Voyage d'études
pour les enseignants
en Pologne en 2021
Conseils pour
le voyage en Pologne
BLOG
Voyages à Auschwitz

Histoire courte de la ville d'Oswiecim

Oświecim est une petite ville industrielle de 40 000 d’habitants.

Le Camp Auschwitz – Birkenau a été installé à proximité de la ville et il a pris son nom allemand. La ville avec son histoire de 800 ans reste depuis la fin de la guerre dans l’ombre des camps et du génocide.

La visite de la ville peut s’avérer complémentaire pour plusieurs raisons. Jusqu’au 1939 le nombre des habitants oscillait vers 12 000 dont la moitié était juive. Le sort de cette communauté peut être représentatif pour le reste des Juifs de l’Europe de l’Est.

La Synagogue Chewra Lomdei Minsznajot nous découvre l’histoire de la communauté. Un film en quelques versions linguistiques y est présenté.  À voir aussi le vieux cimetière juif.

Pour l’entreprise Buna Werke Auschwitz, la filiale de la corporation IG Farben, les Allemands ont créé un camp supplémentaire – Auschwitz III – Monowitz. Visant de faire d’Oświęcim un centre industriel les nazis ont ouvert une géante usine du caoutchouc et d’essences synthétiques. L’histoire des prisonniers y forcés au travail exploitant reflète bien la politique nazie de « Vernichtung durch Arbeit » (extermination par le travail). Le terrain immense d’ancien IG Farben est devenu actuellement l’usine des produits chimiques « Syntos ». On y retrouve, rares déjà, des traces d’un passé sombre et une statue dédiée aux victimes située tout près. 

- Le plan nazi concernant la ville était d’expatrier les habitants et de faire venir de suite la population allemande des terrains conquis de l’Europe de l’Est. Durant la guerre un cité pour les ouvriers allemands a été construit. Ceux-ci travaillaient pour IG Farben en bâtissant ses usines. L’objectif était d’organiser sur terrain une ville allemande et nazie exemplaire.

Oświęcim de nos jours est une ville industrielle moyenne où l’on peut observer la réalité contemporaine de la province polonaise. Hors du camp et de la Shoah on découvre l’histoire de la vie des juifs de tous les jours, le processus de l’industrialisation de la ville après la guerre, la vague des expatriés venus s’installer par ici, l’histoire de la lutte pour l’Église et la liberté du culte pendant le temps du communisme et d’autres faits étant des résultats directs de la guerre. L’histoire post-communiste de la ville peut s’avérer aussi intéressante. Avec tous les problèmes et les succès en phase de transition la ville d’Oświęcim est un miroir de bien d’autres villes de la Pologne.

 

Pour voir des exemples de programmes de voyages d'étude et de séjours scolaires au musée d'Auschwitz - cliquez ici.